Tombé dans les cyclomoteurs à moteur à Galet dont le célébrissime VéloSolex à une époque où il n’existait pas grand chose pour nous aider à les sortir de leur désuétude, j’ai passé pas mal de temps ces vingt dernières années à tenter d’aider les amoureux de ces drôles de machines dans leurs entreprises de sauvegarde de ce patrimoine roulant. Une seule motivation: faire sortir des granges ces attelages sympathiques.

Curieusement, cette entreprise de longue haleine dédiée à la restauration de ces ancêtres de la mobilité moderne m’a également amenée vers les courses de Solex, discipline où de grands gamins travaillent la fonte de nos cylindres préférés pour s’affronter dans des joutes endiablées au fond de nos campagnes. Sic.

Ce besoin de performance m’a alors guidé vers d’autres nécessités: disposer d’outils pour comprendre, analyser et être capable de produire, courses après courses, des performances toujours plus élevées pour nos tréteaux. Ces outils m’ont en retour permis de mieux comprendre le fonctionnement des machines d’origines, bouclant ainsi la boucle. De formation plutôt mécanique, j’ai du m’improviser autodidacte au rang d’électronicien de façade et gribouilleur de code pour micro-processeurs ATMEL, largement épaulé par quelques rencontres de qualité pour y parvenir.

Ce site s’emploie, de façon erratique et en fonction des besoins rencontrés, à compiler tous ces outils de premier abords disparates, auxquels j’ai ajouté quelques réalisations sans aucun lien mais qui profitent du bordel ambiant pour exister. Vous y trouverez:

  • des réalisation d’outillages mécaniques,
  • des réalisation d’outillages électroniques,
  • des montages électroniques de tous poils,
  • et des réalisations aussi inutiles que rigolotes au delà du Solex.

Vous n’y retrouverez pas les nombreux articles dédiés à la restaurations des Solex et autres moteurs à Galet qui sont déjà disponibles sur le blog des Râpeurs de Pneus, voire sur le blog #90 Bernique Racing pour la partie compétition.

Alors oui le Solex m’a emmené bien plus loin que je n’aurais pu le penser. Peut-être trouverez-vous vous aussi votre bonheur dans ces pages.

Bonnes découvertes 😉

Bernique.